12 rituels contre la fatigue physique et morale

12 rituels contre la fatigue physique et morale au travail, c’est ce que je vous propose de glaner dans cet article et d’expérimenter pour développer votre résistance au stress et améliorer votre équilibre vie pro vie perso.

Que ce soit en hiver, alors que l’énergie du soleil se fait de plus en plus timide et que la nature nous pousse à ralentir…

Ou bien, à la suite d’une période intense de stress, ou à l’approche d’une épreuve ou d’un rendez-vous anxiogène, la fatigue au travail, physique comme morale est inévitable. Elle empiète alors sur la vie privée et c’est le grand écart entre échéances pro et disponibilité perso…

Alors, voici 12 rituels contre la fatigue à intégrer dans sa vie : vous contesterez probablement la 5e et pourtant elle a de nombreux défenseurs, dont votre serviteur.

Le travail c’est la santé… Mais à quoi sert donc la médecine du travail ?
(Pierre Dac)

Avant tout, quelques (fausses) bonnes solutions ?

Au passage, on va modérer les vertus du télétravail !

Malgré ses nombreux avantages, le télétravail cache aussi des facteurs de stress et de fatigue jusqu’alors peu connus : intrusion du travail dans la sphère privée, horaires décalés, sur-connexion, isolement professionnel… Sans compter l’usure de votre matériel informatique et la montée en flèche de votre facture d’électricité.

Et ce n’est pas non plus la vie de travailleur indépendant qui vous protégera de la fatigue et du stress.

L’aventure entrepreneuriale fait rêver beaucoup de salariés qui souhaitent faire disparaître d’un coup (de baguette magique) leur patron. On imagine alors déjà pouvoir vivre de la semaine de 4 heures. Mais être freelance c’est un aussi jouer les trapézistes sans filet !

Pour ma part, je pense qu’il est essentiel de rester vigilent à l’égard du niveau d’emmerdement auquel on s’expose. Et, dans ce sens, la vie de salarié a bien des avantages quand on a trouvé un boulot qui nous convient et su établir un sain équilibre entre vie pro et vie perso.

Si toutefois vous êtes curieux de savoir comment Tim Ferriss a su mettre en place « la semaine de 4 heures », cliquez ci-dessous pour découvrir le livre, en français (ou en anglais).

» Timothy Ferris, La semaine de 4 heures

s'épanouir au travail : la semaine de 4 heures s'épanouir au travail : the 4 hour work week

Mais revenons à nos chatons.

Certes, le travail est source de connaissance de soi et de développement personnel. Toutefois, il est aussi synonyme de stress et de fatigue. Alors que faire quand on commence à boire la tasse ?

Voici donc 12 rituels contre la fatigue rassemblés pour votre bon plaisir.

Et pour gérer les deux sources de fatigue, ces rituels s’appuient évidemment sur la complémentarité de la condition physique et de la dynamique mentale.

Premiers rituels contre la fatigue physique et morale : La condition physique

Se dépenser : dés-asseyez-vous
Rythmer travail et pauses : chassez la fatigue oculaire
Manger sainement : liste de courses et petits déjeuner pauvres en glucides
Boire de l’eau : la boisson inattendue pour lutter contre l’hypoglycémie et booster la sérotonine
Se lever tôt : découvrez les 6 actions du « Miracle Morning » ; les 5 tibétains ; et 4 rituels pour être zen avant de dormir
L’automassage : moins de téléphone, plus de contact

Seconds rituels contre la fatigue physique et morale : la dynamique mentale

Choisir sa musique : mettez-vous en énergie
Les vidéos qui vous inspirent ou vous font rire : modifier la chimie du cerveau et mettre à profit les neurones miroirs
Fuir les rabat-joie : pourquoi devenir un émetteur de bonnes nouvelles
Se libérer des émotions vampires : dites « adieu boule d’angoisse » avec la libération émotionnelle
Mettre à profit ses écrans quotidiens : créer son tableau de visualisation de rêves et d’objectifs SMART
Jeter ! Feng shui ou Kon Mari, épurez votre environnement pour désencombrer votre esprit

Rituels contre la fatigue physique et morale : revenons à nos chatons

On aurait aussi pu parler de la ronron thérapie !

Les 12 rituels pour lutter contre la fatigue physique et morale

Des rituels pour lutter contre la fatigue : la condition physique

1. Se dépenser !

Ainsi donc, pour lutter contre la fatigue, il faudrait se dépenser ? Ça peut sembler contre intuitif et pourtant, vous l’avez sûrement constaté ! Se mettre en mouvement, bouger, danser, pratiquer une bonne séance de sport nous met en énergie.

En effet, il n’y a qu’à comparer un week-end passé à glander en pyjama devant sa télé et un week-end riche d’activités et de rencontres : le bilan énergie + sérénité du dimanche soir sera sans appel.

Petit indice physiologique : remarquez comme votre corps continue de transpirer et de produire de l’énergie au moins 20 minutes encore après une séance de sport.

Dés-asseyez-vous

Concrètement, au travail, pour les nombreux « bipèdes » assis devant l’écran de l’ordinateur toute la journée, le maître mot pourrait être : debout !

Ces rituels contre la fatigue vont changer votre vie au travail : levez-vous pour téléphoner, levez-vous pour réfléchir, levez-vous pour vous reconcentrer…

En effet, quand on passe la journée assis, se lever produit une rupture de pattern capable de nous déshypnotiser de l’écran dans lequel nous sommes plongés depuis des heures.

Ainsi, lorsque le téléphone sonne, prenez une bonne inspiration et levez-vous : vous retrouverez plus de fluidité dans votre conversation.

Même chose pour les moments de réflexion collective : levez-vous et faites quelques pas pour donner un nouvel élan à vos brainstormings.

La marche est non seulement un antistress réputé mais aussi un vecteur de créativité reconnu. Alors, pour commencer la journée en meilleure forme, adoptez descendez une station de métro plus tôt !

2. Rythmer pauses et action

Ce conseil va de pair avec le précédent. Plusieurs fois par jour, offrez-vous des pauses pour vous « déshypnotiser » de la routine et rafraîchir les idées.

Ainsi donc, par exemple :

. Allez prendre une boisson chaude avec un collègue,

. Regardez au loin par la fenêtre pour chasser la fatigue oculaire,

. Étirez-vous et pratiquez quelques profondes respirations,

. Accordez-vous un moment de relaxation ou de méditation pour revenir à vous-même.

Le travail c’est la santé, ne rien faire c’est la conserver…
(Henri Salvador)

3. Manger sainement

Pour citer Brillat-Savarin : « Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es. »

Et d’ailleurs, pour aller au bout de ma pensée : non seulement mangez sainement mais surtout, mangez léger.

Ainsi, pour éviter le coup de barre de l’après-midi, privilégiez les digestions légères.

Pendant des années, je me suis confectionné chaque midi une assiette composée au salades bar du restaurant d’entreprise et je ne me suis jamais senti tant en forme après le déjeuner !

Aujourd’hui, le salades bar a disparu des cantines mais que cela n’aille pas vous priver de faire les bons choix et surtout, d’éviter les mauvais :

En vrac : favoriser les légumes et les bonnes graisses (poissons gras, noix, huiles végétales), et arrêtez le sucre et les féculents : vous ne ressentirez plus ni coup de pompe ni fringales.

Petite liste de courses

Le site Passeport santé liste les 10 aliments anti-fatigue suivants :

. Agrumes et les kiwis, sources de vitamine C
. Poissons gras, sources de vitamine D, idéal pour compenser la baisse d’ensoleillement !
. Légumes verts à feuilles, source de vitamine B9 dont la carence provoque une forme d’anémie qui se traduit par une sensation de grande fatigue
. Fruits de mer, le boudin noir et les abats, pour leur apport en fer
. Chocolat et les fruits secs, sources de magnésium

Et pour aller plus loin, un peu moins fréquents dans le garde-manger, le site recommande aussi les baies de goji, la spiruline, les graines de courge, le ginseng et le guarana.

Attention au petit déjeuner !

Attention : le petit déjeuner est le moment piège de la journée. Il est censé fournir de l’énergie pour toute la matinée, et pourtant, c’est souvent une bombe à retardement que chacun glisse dans son estomac avant d’aller travailler.

Résultat : le coup de pompe et la fringale en fin de matinée, alors que – concrètement – on a suffisamment mangé !

L’adversaire sournois ? Les glucides.

Non seulement la consommation excessive de sucre peut engendrer des soucis de santé bien connus mais elle est aussi à l’origine des coups de fatigue qu’on va expliquer tout de suite. Le sucre serait aussi impliqué dans les états dépressifs selon cet article du site lanutrition.fr.

En effet, lorsque vous consommez du sucre (aussi bien sucres lents – céréales, amidon – que sucres rapides – aliments sucrés -), votre pancréas produit de l’insuline. Cela pour gérer l’apport de sucre sanguin.

Ce pic d’insuline va donc attendre que vous apportiez encore plus de glucides. Mais comme vous êtes raisonnable, vous ne boulotez pas toute la matinée ! Ce manque relatif de sucre cumulé à l’effet yoyo de l’insuline provoque alors le coup de fatigue et la fringale de fin de matinée.

La solution : éviter de consommer des glucides le matin en s’inspirant par exemple de l’alimentation cétogène.

Alors, le matin, pour faire le plein d’énergie, ce ne sont pas les classiques céréales, tartines de confiture et jus de fruit (combo glucidique explosif) que vous devez consommer !

Mais privilégier les lipides (bonnes graisses) et les protéines : noix, oeufs brouillés, poisson fumé, ou, pourquoi pas, des bâtons de légume croquant en guise de mouillettes dans vos oeufs à la coque.

Toujours sur le site lanutrition.fr voici 10 idées de petits déjeuners pauvres en glucides.

Mon petit déjeuner fétiche :

. Un café au lait de coco saupoudré de cacao maigre
. Deux oeufs brouillés et saumon fumé
. Une portion de fromage de brebis accompagné de noix et de bâtonnets de fenouil cru

4. Boire de l’eau

Saviez-vous que la déshydratation est une des premières sources de fatigue physique et intellectuelle ? Le manque d’eau empêchant le corps d’éliminer ses déchets et de réaliser correctement ses réactions métaboliques.

Souvent, quand un coup de pompe survient, on pense être en hypoglycémie. En réalité, c’est de l’eau que réclame votre corps.


Squeeze me mister lemon!

Oui ! Ce n’est peut-être pas le premier accessoire de bureau qui vous viendrait à l’esprit, mais ne vous séparez jamais de votre presse agrumes !

Grâce à lui, en cas de petit de baisse de concentration ou d’énergie, pressez un jus de citron à boire dans un grand verre d’eau. Il réveillera vos glandes salivaires et vous redonnera du peps en un rien de temps !

En plus son apport en vitamine C vous aidera à mieux assimiler le fer, et ainsi à prévenir les risques d’anémie.

Par analogie, je vous inviterais bien à revoir cette expérience consistant à allumer une ampoule en la branchant sur des citrons !

. La pile au citron .


Même chose en cas de fatigue morale. Boire de l’eau est essentiel à la production de sérotonine (la protéine du bien-être).

Pour tout savoir sur les vertus et les indications thérapeutiques de l’eau, ce livre du docteur Batmanghelidj est une source vivifiante et stimulante. Vous y trouverez des astuces et des réflexions sur les usages et les gestes de premier secours efficaces que nous avons pour beaucoup oubliés.

On y retrouve notamment le rôle central de l’eau dans notre régulation de sérotonine ! 

» Votre corps réclame de l’eau

contre la fatigue au travail : Votre corps réclame de l'eau

5. Se lever plus tôt

Voilà un rituel qui va diviser ! Se lever plus tôt parmi les astuces pour lutter contre la fatigue au travail ?

En effet, si on admet que la fatigue va souvent de pair avec l’anxiété et la lassitude, se lever tôt pour prendre du temps pour soi devient un levier de forme et de bien-être efficace.

C’est d’ailleurs le sujet du bestseller Miracle Morning d’Hal Elrod qui nous livre ses 6 life SAVERS pour atteindre tous les objectifs de votre vie. Et ce, grâce à l’heure que vous allez désormais vous offrir chaque matin :

1• Silence : sortir de son lit et pratiquer 5 minutes de méditation pour apaiser l’esprit et réveiller sa motivation.

2• Affirmation : sur la base de ses projets de vie, se construite un « mindset » de vainqueur et pratiquant 5 minutes d’autosuggestions.

3• Visualisation : pendant 5 minutes, pratiquer le rêve éveillé de sa vie… rêvée.

4• Exercice : mettre son corps en énergie en incluant une séance d’exercice physique à sa matinée. Bon pour la silhouette, la pratique est également conseillée pour l’estime de soi.


Quel sport pratiquer ?

Peut-être vous demandez-vous quelle activité physique douce et complète choisir. Aussi, je vous invite à découvrir les 5 tibétains. Il s’agit d’une compilation de 5 exercices de yoga mobilisant l’ensemble de vos muscles, en un temps record et sans brutalité.

Et ce dernier aspect est d’autant plus appréciable que le matin, votre corps n’est pas encore échauffé !

. Les cinq tibétains .


5• Reading / lecture : regardez tous ces livres dans votre bibliothèque (physique comme numérique) qui vous ‘intéressent mais que vous n’avez pas lus ! Bonne nouvelle, à partir de maintenant, vous vous offrirez chaque matin un quart d’heure de lecture pour apprendre tout ce que vous désirez dans les domaines qui vous passionnent…

6• Scribbing / écriture : rédigez votre journal. Vous y inscrirez par exemple vos rêves pour avancer sur le chemin de la connaissance de soi, ou vous pourrez y écrire vos projets et vos objectifs quotidiens. Vous pourrez aussi y noter vos inspirations ou vos réflexions, voire commencer le manuscrit du projet de livre laissé depuis trop longtemps dans un coin de votre tête…

Dans le même ordre d’idées, vous pouvez aussi vous inspirer de la méthode Zen To Done pour organiser votre projet et vos notes du matin.

Cliquez sur ce lien pour obtenir votre ebook de présentation gratuitement !

En bonus : endormez-vous avec une attitude positive

Dans son bouquin, Hal Elrod, l’auteur du Miracle Morning encourage à se dire, avant de dormir, qu’on a devant soi un nombre d’heures suffisant pour se reposer. Et d’ajouter, qu’on se réveillera à l’heure convenue sans peine.

Ce sentiment de « sécurité » fonctionne ! Et il conditionne une nuit réparatrice et un réveil plus serein qu’une suggestion négative telle que : « oh my god, je n’ai que 6 heures de sommeil devant moi !!! ».

Pour le vérifier, faites le test dès ce soir. Avant de dormir, dites-vous que votre corps est tout à fait capable de récupérer dans le temps de sommeil qu’il a devant lui et que vous serez en forme demain matin.

Et qui dit se lever plus tôt sous-entend également se coucher moins tard.

Outre les vertus psychologiques de la démarche, décider de se lever plus tôt vous motivera peut-être à vous coucher plus tôt également !

Par ailleurs, la neurobiologie rapporte que les deux premiers cycles de sommeil sont ceux durant lesquels le sommeil profond est le plus réparateur.

De là la fameuse légende du sommeil d’avant minuit…

Aussi, on se rappellera de ne pas manquer « le train » du sommeil et se coucher dès qu’on sent venir l’envie de somnoler.


. Le premier sommeil .

(Début de la réplique à 3’10)

En guise d’illustration 🙂 Jean-Pierre Marielle en 1976 connaissait déjà les vertus du premier sommeil et propose une méthode pour en multiplier les bienfaits ! (Bertrand Blier, Calmos, 1976)


Pour en savoir plus sur les vertus du sommeil : lire la newsletter de zouzen.fr : Comment muscler ses défenses immunitaires au travail.

7 règles d’or pour bien dormir

Le site myhappyjob.fr propose 7 règles d’or pour bien dormir

. S’exposer quotidiennement à la lumière du jour
. Dîner léger et suffisamment loin de l’heure du coucher
. Privilégier les activités et temps calmes avant de dormir
. Se coucher à heure fixe
. Stopper les écrans une heure avant de dormir
. Chouchouter sa chambre
. Si le sommeil ne vient pas, ne pas lutter en vain mais reprendre une activité douce jusqu’à ce que revienne la somnolence.

4 rituels pour être « zen » avant de dormir

Dans mon livre sur le lâcher-priseSe délivrer de la charge mentale et dire oui à sa vraie vie, en une page par jour – je vous propose 4 rituels pour détendre l’esprit le soir avant de dormir :

1. Le cahier

Tout d’abord, inscrivez dans votre cahier votre to-do-list. Vous y noterez ce que vous devez faire mais aussi ce que vous désirez faire. Ainsi posées sur le papier, les pensées sont sorties de ta tête et cesser de se répéter en boucle.

Ensuite, notez-y votre done-list. Vous y consignerez ce que vous avez fait dans la journée, voire dans le passé. Cette liste précieuse aide à augmenter le sentiment de gratitude et de tranquillité.

2. Les vêtements du lendemain

Vos vêtements disent aux autres qui vous êtes. Évidemment, vous êtes plus que cela, mais la première impression que vous donnez peut faciliter les interactions sociales. Coco Chanel disait : « Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si elle est impeccablement vêtue, c’est elle que l’on remarque. »

Aussi, plutôt que courir après le premier vêtement opérationnel chaque matin et ajouter cette préoccupation à la charge mentale, prendre 5 minutes le soir pour choisir ses vêtements du lendemain est un de mes rituels contre la fatigue favori. Préparez votre tenue comme vous prépareriez un cadeau !

3. La méditation

La méditation repose sur l’observation et l’attention. Dans le cas qui nous intéresse ici, le bénéfice est double. D’une part la méditation aide à prendre conscience de la volatilité des pensées qui nous habitent.

D’autre part, en prenant de la distance avec ces pensées, vous allez en faire baisser le débit et ainsi calmer le mental.

Enfin, pour ceux qui peinent à trouver le sommeil, la méditation allongée peut vous emmener progressivement vers la rêverie et le sommeil.

4. Les étirements

Pour finir, voilà trois positions de yoga que vous pouvez mettre en pratique dans le lit pour vous détendre et bien étirer la colonne vertébrale.

Maintenez chacune de ces trois postures pendant une trentaine de secondes.

. Le bébé heureux
. Le cobra
. L’enfant

6. Pratiquer l’automassage

Enfin, aussi bien pour détendre ses muscles, se désengourdir ou lutter contre la fatigue oculaire d’heures passées devant les écrans, l’automassage offre une réponse facile, pas chère et efficace !

D’ailleurs, le blog Bien-être au travail nous propose 4 automassages pour « soulager les tensions qui s’accumulent dans le corps au fil du temps »

Ces automassages n’ont-ils pas leur place dans vos rituels contre la fatigue au travail ? Parmi les pistes possibles, voici donc 4 automassages suggérés :

. Des yeux
. De la tête
. De la nuque
. Des mains

LÂCHER PRISE
Comment ne plus toujours tout prendre sur vous
et commencer à vivre un épanouissement nouveau

en juste une page par jour

Savoir-faire : moins de téléphone, plus de contact

Déjà, si on cessait de scruter le nombre de likes, les plastiques superbes et les destinations de rêve des réseaux sociaux, on se sentirait moins nul, c’est déjà une chose !

Mais aussi, on se sentirait moins idiot en stoppant tous ces clics vers des publications sensées nous rendre moins ignares ! En fait, on pourrait s’en délivrer en lâchant son smartphone !

Concrètement, un lâcher-prise sur une habitude récente mais déjà très ancrée… On est tant habitué à toujours faire quelque chose qu’on se sent obligé d’avoir la main occupée. Alors, sans ce téléphone, la main pourrait saisir un livre, un stylo, un dvd…

Mais là, tout de suite, si avant toute autre occupation, de cette main on attrapait déjà l’autre main ?

Attraper ses mains, assouplir ses doigts,
Palper ses avant-bras, les biceps,
Masser les épaules, les trapèzes,
Empalmer le cou, la nuque,
Frotter le visage, le crâne et apprécier ce moment de réveil musculaire et de détente.

Des rituels pour lutter contre la fatigue : la dynamique mentale

7. Écouter de la musique qui vous met en énergie

Pour introduire cette partie, je vous propose une expérience.

Pour commencer, vous allez sourire d’une oreille à l’autre et vous allez adopter une posture ouverte et dynamique. Ensuite, sans changer d’attitude, vous allez tenter de penser : « Je me sens mal et tout mou ».

Alors ? Dites-moi. Que remarquez-vous ? Cela vous semble-t-il faisable ou la dissonance est-elle insoutenable ? (Et – j’espère – à la faveur de l’état d’esprit positif).

Ainsi, de même, le fait d’écouter une musique stimulante peut opérer un effet immédiat sur votre dynamique mentale du moment.

En guise de mémo, rappelez-vous : essayez de sourire de toutes vos dents et de penser simultanément « je me sens triste » ? Alors, laquelle des deux attitudes prend le dessus ?

Siffler en travaillant
Et le balais, parait léger, si vous pouvez siffler […]
Quand l’âme est folle, le temps s’envole, Sifflez en travaillant…
(Blanche neige et les sept nains)

8. Regarder des vidéos où lire des articles qui vous stimulent, vous encouragent ou vous font rire

Là aussi, comme avec la musique, il est facile de « hacker » le système limbique pour retrouver la pêche en visionnant les performances ou en écoutant les encouragements qui fleurissent sur les sites de vidéos et les réseaux sociaux.

Mais aussi et surtout les contenus qui vous font rire ! Parmi les vertus du rire et du sourire, on notera ces deux points dans la lutte contre le stress et la fatigue mentale :

Rire sécrète dans le cerveau des endorphines et de la dopamine qui procurent plaisir et motivation.

De ce fait, la concentration en cortisol (l’hormone du stress) diminue, réduisant d’autant la tension mentale.

Rire va également générer rires et sourires chez les autres grâce à nos neurones miroirs.

Favorisant ainsi un climat stimulant et agréable.

9. Éviter les rabat-joie et devenir vous-même une source de bonnes nouvelles au travail

Dans la continuité de l’idée précédente, être soi-même source de bonnes nouvelles au travail attirera à vous les personnes positives et vous mettra à l’abris des discours toxiques et négatifs énergivores.

D’ailleurs, lire sur le sujet l’article zouzen.fr : 7 raisons de devenir un émetteur de bonnes nouvelles au bureau

10. Se libérer des émotions vampires avec la Libération émotionnelle

Si vous êtes une éponge à émotions, vous savez combien ces dernières sont énergivores et cause d’anxiété dévastatrice.

En découlent alors, les mauvaises nuits, les réveils difficiles et les ruminations qui pompent votre énergie.

Et plus vous êtes fatigué, plus vous êtes préoccupé et désarmés face aux nouvelles sources de stress…

Toutefois, pour mettre fin à ce cercle vicieux, il existe une méthode simple et concrète. La libération émotionnelle qui vous permet de vous libérer de ces réactions envahissantes et involontaires.

Alors, vous gagnez en liberté face aux situations qui provoquaient chez vous des angoisses et leur cortège de réactions physiques indésirables.


. Dites « adieu boule d’angoisse » avec la libération émotionnelle .

» Cliquer ici pour écouter votre première partie offerte


11. Transformer son écran d’ordinateur en tableau de visualisation

Avant dernière astuce, et pas des moindre : « tout est information » ! En effet, et on peut d’ailleurs ajouter que rien n’est « non communication » (… on sait bien que le mutisme est un silence qui en dit long).

Autrement dit, toute information que nous recevons va être traitée par notre cerveau et imprimer notre inconscient.

Et comme il est probable que vous passiez de nombreuses heures devant vos écrans, alors, ils exercent au quotidien un pouvoir de suggestion mentale incomparable.

Alors, il y a là une occasion précieuse de choisir les images qui vont imprégner inconsciemment votre quotidien et infuser une communication positive, source de rêves et d’enthousiasme.


. Tableau de visualisation .

contre le stress au travail : vos écrans quotidiens de visualisation

(Source : metanoialaporteauxmiracles.com)


Ainsi, en reprenant le principe de tableau de visualisation, vous pouvez créer votre diaporama de visualisation en fond d’écran !

(Si on souscrit au principe – tel qu’il est défendu par les adeptes de la loi de l’attraction – votre tableau de visualisation doit être beaucoup plus précis que celui-ci.)

Attention, on dit que vos objectifs doivent être SMART !

. S : Spécifique : il correspond à une action ou un objectif précis
. M : Mesurable : il doit pouvoir être validé par un indicateur de résultat précis, qualifié ou chiffré par exemple
. A : Atteignable : il doit être orienté actions afin de rester motivant et de pouvoir être découpé en étapes
. R : Réaliste : il doit être audacieux mais réalisable afin de pouvoir être atteignable
. T : Temporel : il doit être temporellement défini par une échéance qui validera ou pas sa réalisation

Pour ce dernier point – T : Temporel – Connaissez-vous la loi de Parkinson ?

Selon la loi de Parkinson, « Le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement »

Autrement dit, il est essentiel de se définir une date butoir pour réaliser un projet car l’expérience enseigne qu’on utilisera ce temps, quel qu’il soit. Si vous vous donnez un jour, une semaine, ou un mois, vous aboutirez en un jour, une semaine ou un mois.

Par exemple, la première version de cet article a été achevée en un jour. Il était bien sûr perfectible mais au moins il a pu être diffusé à la date prévue, puis, complété par la suite.

Par association d’idée, voici deux dernières digressions riches de lâcher-prise :

. “Si vous n’avez pas honte de votre produit, c’est que vous l’avez sorti trop tard” (Reid Hoffman, co-fondateur de Linkedin)
. « Fait vaut mieux que parfait » (Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook)

Comment réaliser votre diaporama de visualisation ?

. En premier, fouillez dans votre photothèque personnelle pour y glaner les images qui vous rappellent les moments qui vous ont rendu fier ou vous ont fait rire.

. Également, téléchargez sur internet les images qui stimulent votre envie de vous investir dans vos projets de vie.

. Ensuite, réunissez ces images dans un dossier du disque de votre ordinateur.

. Enfin, dans le menu de personnalisation de votre fond d’écran, créez un diaporama à partir de ces photos.

. Voilà, vous avez désormais sous les yeux votre diaporama de visualisation quotidien.

12. Jeter !

Pour conclure cette série de rituels contre la fatigue physique et morale, chassez les mauvaises vibrations et les idées noires.

Ainsi, en vous inspirant du feng shui ou de la méthode Kon Mari, débarrassez-vous de tout ce qui encombre votre espace mental et « vous fatigue rien que d’y penser ».

Par exemple, papiers, fichiers et abonnements qui envahissent votre boîte mails… Pour vous guider, vous pouvez vous poser ces trois questions :

Premièrement, quelle émotion cet « objet » réveille en moi ?

Deuxièmement, cet « objet » me représente-t-il encore aujourd’hui ?

Troisièmement, cet « objet » correspond-il à qui je souhaite devenir ?

Alors, que pourriez-vous dégager dès aujourd’hui qui vous plombe l’esprit ?

Astuces pour lutter contre la fatigue au travail : jetez, simplifiez, épurez

Et simplifier !

Comme vous pouvez le (re)découvrir dans mon petit ebook de présentation de la méthode Zen To Done, la clef d’une réussite rapide et sans stress passe par la simplification.

En conclusion, parmi tous les rituels contre la fatigue morale, c’est certainement celle par laquelle il faut commencer…

Et vous ? Quelles sont vos rituels pour lutter contre la fatigue physique et morale ?

Et vous ? Vous avez certainement vos propres rituels contre la fatigue ? N’hésitez pas à nous en faire part en commentaire ou à me dire quelle sont vos meilleures recettes pour votre équilibre vie pro vie perso !

D’ici là, portez-vous bien,
> Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *